Introduction
Résistance
Maquis
5e DB-US et C.I.A.
Armée Française
Para
L'Indochine
En France
L'Afrique
A nouveau la France
Création U.N.P.
Les fondateurs de l'U.N.P.
Debout les Paras
Le Général gracieux
L'aïkido
Les premiers présidents
L' U.N.P.
Visites de sections
Le Service Social
A nouveau l'Afrique
Les grands oubliés
Hommages
N'oublions pas
L'esprit para

 

Galerie

 

 

 

Visites de sections

 



DLP n° 8 /Mai 1968
Visite du secrétaire Général de l’UNP
à la Section “ Vendée-Deux-Sèvres “



DLP n° 10 / Février 1967
Visite du secrétaire Général de l’UNP aux Sectionsdu Sud-Est.

Organisation

Les visites aux sections étaient importantes, car elles permettaient d’avoir un contact direct avec la base et de mieux la connaître.
Dans ces débuts de l’UNP, les dirigeants se déplaçaient beaucoup, à leur frais cela s’entend, car les finances de l’UNP étaient entièrement consacrées à son action sociale.
Tout le monde avait la foi et se “ donnait à fond ” avec un seul but : la réussite de l’UNP dans son action. L’ambition, l’intérêt personnel, la gloriole du “m’as-tu vu “ n’existait pas. Les frais plus que réduit. Tout était pour le social. Pas de frais de transport, d’hôtel où de restaurant, nous étions hébergés chez les paras qui nous recevaient. Il en était de même pour les présidents de sections qui venaient à Paris, il n’était pas question qu’une section finance sur sa trésorerie les frais de déplacements de son président où autre. Les adhérents de l’époque ne l’auraient d’ailleurs pas accepté.
Il faut dire aussi que les dispositions prises dans les statuts à l’ origine empêchaient toutes tendance despotiques et interressées. A l’AG. 1966, à Bllegarde, le président rappelait que :“.. sauf pour les membres du bureau qui sont toujours réilligibles, les membres du Comité Directeur, élus pour trois ans, ne peuvent être réélus avant un an d’interruption de mandat. “ ( 5 DLP n° 9 page 5 col 4 ). Ce système dénotait une grande expérience humaine des dirigeants de l’UNP.



Nice-Matin n° 6852 du 15 aout 1965. ( Photo Nice-Matin )

Mission à Nice du Secrétaire Général ( dernier à droite) pour la création d’une section UNP .
A la droite du secrétaire général, le président du CPN, Jacques Peyrat, aujourd’hui Sénateur, maire de Nice.

 

 


haut de page | chapitre précédent | chapitre suivant