Introduction
Résistance
Maquis
5e DB-US et C.I.A.
Armée Française
Para
L'Indochine
En France
L'Afrique
A nouveau la France
Création U.N.P.
Les fondateurs de l'U.N.P.
Debout les Paras
Le Général gracieux
L'aïkido
Les premiers présidents
L' U.N.P.
Visites de sections
Le Service Social
A nouveau l'Afrique
Les grands oubliés
Hommages
N'oublions pas
L'esprit para

 

Galerie

 

 

 

“ Debout les Paras “

 

Le Journal de l'UNP : " DEBOUT les PARAS " ne fut créé qu' un an plus tard .
L’idée de faire un journal UNP revient au Colonel BUCHOUD
Cette suggestion reçu un accueil enthousiaste et unanime.
Je posais toutefois la question concernant le problème du financement.
Au bout d’un moment de réflexion , le colonel TRINQUIER annonça : Je pourrais peut-être trouver éventuellement un imprimeur, je vais le contacter et nous en reparlerons la prochaine fois.
A la réunion suivante, il nous annonça qu’il avait un imprimeur qui voulait bien nous faire le tirage, mais il faudra lui fournir le papier. Il nous en dit le prix.
Comme personne ne répond, j’annonce que je veux bien prendre en charge le papier du premier numéro.
( Dans la réalité, je financerai les deux premiers numéros.)
Mais la corvée n’est pas là. L’imprimeur veut bien nous faire le tirage sur le papier que nous lui payons, mais il faut aussi faire la mise en page avec les bandes imprimées qu’il nous donne et que je dois découper puis coller sur des pages blanches au format du journal.
Pour les photos, il n’y a pas de problème, un jeune para photographe de métier G. . . grand et toujours fidèle de l’UNP, accepte de nous faire des clichés avec des photos personnelles que nous lui fournissons.
Toutefois cela ne s’arrête pas là. Une fois les journaux tirés, il faut encore les plier, les mettre sous bandes et rédiger les adresses . Nous nous y employons tous, Colonels en tête.
Il ne reste plus qu’à les poster . . . avec les timbres que chacun trouve . . . ou qu’il achète.
A cette époque, chacun se donne à fond pour l’UNP. Personne n’aurait l’idée d’en tirer avantage. La gloriole, le moi-je, le m’as-tu vu et les ambitions personnelles, ça n’existait pas, et n’effleurerait l’esprit de personne.
Tous unis au combat nous étions jadis, petits comme grands, tous unis dans l’accomplissement de notre objectif nous fûmes pour notre UNP dans la tradition de l’esprit para qui à cette époque signifiait quelque chose .
La gloire, chacun en avait eu sa part et nul n’avait besoin d’en chercher ailleurs.
La nostalgie des gloires manquées n’existait pas encore. Quant au m’as-tu vu, dans ces temps là, moins on faisait parler de soit, mieux on se portait.
C’est pour tous ces principes que notre affaire a réussi et que l’UNP a si bien grandi.
Mais revenons à notre D L P.
Le titre, discuté et adopté en réunion de Bureau en fût donc déposé.
L'idée du titre eu principalement deux origines:
La première, celle du commandement connu de tous, avant le saut, la seconde d'une phrase du Général BOYER de LATOUR l'ancien commandant en chef en Indochine:
<< Un jour la France se réveillera et, au jour béni de la résurrection, nous vos chefs, nous vous crierons " DEBOUT les PARAS “, le pays a besoin de vous. En attendant, rassemblez vous dans vos amicales, soyez fiers de votre passé, soyez confiants dans l'avenir >>
Un article du même auteur, dans lequel ces termes furent repris fût d'ailleurs publié dans un des premiers D.L.P.
Le premier exemplaire n'était pas numéroté . Il fût imprimé par l'imprimerie des Tuileries.
Les numéros 1 et 2, par l'imprimerie Pax.
Les numéros suivants par l'imprimerie Bélinoise à Belin (Gde)
Copie de chaque édition en fût déposée à la Bibliothèque Nationale comme le prescrit la loi et où il est toujours possible pour qui le voudrait d’en prendre connaissance.

 

 


Le numéro 0 de D.L.P.

 



Le numéro 1 de D.L.P

 



Les différents modèles d’entête des premiers D.L.P.

 



L’entête actuelle de DLP. Les années passent , avec elles, avantageusement les entêtes
et le format de D.L.P. aussi . On reconnaît là une touche de professionnalisme,
et c’est encore mieux.

 



Les numéros précédents de D.L.P. étaient déjà nettement améliorés,
d’autant plus avec l’option couleur.
 

 


haut de page | chapitre précédent | chapitre suivant